Entamée depuis plus de trois mois

Kamel Eddine Fekhar suspend sa grêve de la faim

El Watan, 22 avril 2017

Le militant et leader du mouvement pour l’autonomie du M’zab, Kamel Eddine Fekhar, annonce la suspension de sa grève de la faim, après plus de 100 jours de privation pour contester «sa détention injuste».

«J’ai choisi de suspendre ma grève de la faim, à l’occasion de la commémoration du Printemps amazigh (…). Cette décision a été prise pour commencer le traitement et afin de retrouver ma capacité à poursuivre la lutte de manière pacifique avec tout le monde», affirme-t-il dans une déclaration rendue publique à l’occasion du 20 avril et diffusé par son avocat Salah Dabouz, qui poursuit toujours sa marche vers la prison de Laghouat pour revendiquer la libération des détenus d’opinion. «Malgré ma détermination et mon insistance à poursuivre mon action jusqu’au bout, je n’ai pu tenir plus longtemps devant les demandes, les conseils, les supplications et même la colère des membres de ma famille et de mes amis, des avocats, des célébrités, des personnalités, des militants et même de simples citoyens, me demandant de mettre fin à ma grève de la faim», indique-t-il encore. Kamel Eddine Fekhar explique que «des demandes lui sont parvenues de tout le territoire national et également de l’étranger». Pour rappel, Kamel Eddine Fekhar est en détention depuis 21 mois.
Madjid Makedhi

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org