Après des révélations de l’oncle de Khalifa

Le frère de Bouteflika et la fille de Larbi Belkheir au cœur du scandale Khalifa

El Khabar, 16 septembre 2007

Le tribunal de Nanterre a placé à la fin de la semaine dernière l’ex directeur adjoint de la banque Khalifa, Mohamed Nanouche, en liberté provisoire, alors que l’oncle de Abdelmoumen, qui occupait la fonction de directeur générale de la banque en question, est en détention provisoire jusqu’aux délibérations du 17 octobre prochain autour de la possibilité de remettre les trois accusés, interpellés par la police française le 29 mai dernier, aux autorités algériennes, ce dernier a révélé les noms de certaines personnes impliquées dans cette affaire.

Des sources juridiques ont indiqué que Kebache Razi, oncle du golden boy Khalifa, a révélé au juge d’instruction du tribunal de Nanterre de Paris des noms d’importantes personnes ayant bénéficiées de la rente khalifa, des personnes qui auraient fournis à Abdelmoumen toute la protection lors de son activité en Algérie.

M. Kebache a mentionné les noms de trois personnes de l’entourage du président Bouteflika, une de ces personnes est le frère du président, Abdelghani, qui a même utilisée l’argent pour acheter un appartement luxueux dans la banlieue parisienne, une autre occupait un poste à la présidence de la République actuellement ambassadeur dans un pays européen Maârif Rachid. La fille de la troisième personne, Larbi Belkheir, a bénéficié d’importantes sommes d’argent qu’elle a utilisée dans plusieurs projets.

 

16-09-2007
Par Mourad Mahamed/ Traduit par B. A

 
Version imprimable
Le procès Khalifa  
www.algeria-watch.org